5 étapes essentielles à la création d’entreprises

La création d’une entreprise requiert le respect d’étapes clés et une méthodologie bien spécifique. C’est la phase pendant laquelle une idée ou un simple projet se transforme en une entreprise concrète. Que ce soit pour satisfaire un besoin ou innover dans un domaine donné, il vous faudra passer par des étapes de création d’entreprise qui peuvent être jugées longues et fastidieuses. Il est cependant capital de ne bâcler aucune étape afin de bien vous lancer. Existe-t-il un ordre précis dans lequel les différentes étapes doivent être franchies pour créer son entreprise ? Voici en 5 étapes clés la procédure à suivre pour créer votre entreprise.

Réaliser l’étude de marché

Cette phase est très importante. Il s’agit pour le futur entrepreneur de confronter son service ou son produit aux marchés en recueillant par exemple l’avis de clients potentiels afin de cerner leurs exigences, et d’adapter éventuellement son produit (prix, caractéristiques, etc.). À cette étape, il faut monter une stratégie commerciale qui convienne bien. Les clients seront-ils prêts à payer le montant que vous attendez pour le produit ? Votre canal de distribution permet-il de faire circuler correctement le produit sur le marché ? Disposez-vous d’un message fort pour faire connaître le produit et asseoir votre marque ?

Définir le statut juridique de votre entreprise

Cette étape est déterminante pour votre projet de création d’entreprises. Votre choix a en effet une importance considérable sur les possibilités d’évolution de votre projet, et sur la vie quotidienne de votre entreprise. On distingue deux catégories principales, à savoir les entreprises individuelles (ne possédant pas de personnalité morale), et les sociétés (qui ont une personnalité morale).

Monter le business plan

L’étape de la constitution de votre business plan est primordiale pour l’évolution et la réussite de votre entreprise. Ce plan a pour objectif de présenter tous les éléments constitutifs et de mettre en avant les attraits de votre projet ou idée dans le but d’obtenir le financement dont vous avez besoin de la part d’investisseurs éventuels (banque, investisseurs privés, etc.).

Dans le business plan, il est indispensable de faire référence au modèle économique de votre entreprise, ainsi qu’à son montage financier. Le montage financier désigne les éléments de votre projet qui doivent être traduits en termes monétaires. Le modèle économique est censé expliquer de façon claire et structurée la façon dont votre entreprise est censée créer de la valeur et faire des bénéfices. Ce modèle devra être en adéquation avec les ressources et moyens disponibles ou mobilisables. Il s’agit ici de moyens humains ou du nombre de postes au sein de l’entreprise, des moyens de production et de toutes les sortes de moyens matériels et d’exploitation, y compris les brevets et les licences.

Dans le business plan, il faut préciser le produit ou le service proposé en mettant en avant sa valeur, identifier les clients potentiels, définir le mécanisme de génération de bénéfices, et mettre en place une stratégie relativement à la concurrence. Tous ces points permettent de définir l’offre de l’entreprise de façon claire. C’est une étape préparatoire indispensable pour séduire d’éventuels investisseurs.

Un business plan correct devra prendre en compte la période nécessaire à la maturation de votre projet. Il s’agit d’évaluer avec le plus de précision possible les frais de fonctionnement nécessaires au démarrage de l’entreprise en considérant le fait que les premiers mois ne verront peut-être aucune vente/revenu.

Procéder à la recherche de financements

Cette étape vient en toute logique après la création du business plan. Ici, il s’agit de réunir le financement nécessaire pour les différents points énumérés dans les étapes précédentes. Le financement de votre projet peut être réalisé à partir de sources diverses (fonds personnel, financement de la famille ou d’organismes privés, banques, organismes publics, etc. Tout dépendra essentiellement de la nature et de l’envergure du projet, des besoins réels, mais aussi de l’implantation géographique de l’entreprise.

Mener les démarches administratives

Après la vérification de la faisabilité de votre projet, l’étude du marché et l’obtention de capitaux pour son lancement, la dernière étape pour la création de votre entreprise est la réalisation des démarches administratives pour une ouverture officielle. Le centre de formalités des entreprises est le lieu où il vous faut vous rendre pour vous acquitter des formalités diverses nécessaires pour vous conférer le statut d’entrepreneur. C’est à cette étape finale que vous obtiendrez l’immatriculation de votre entreprise et les différents documents relatifs.

Bien sûr, au-delà de ces différents points, vous devez veiller à vous faire former de façon adéquate et à profiter de l’accompagnement d’entrepreneurs expérimentés pour juger au mieux vos faiblesses et vos forces dès les débuts, et réussir sans difficulté l’aventure dans laquelle vous vous lancez.