Services

Les aides accessibles aux jeunes entrepreneurs

Par Manon , le 23 juillet 2021 — 5 minutes de lecture
Les aides accessibles aux jeunes entrepreneurs

Entreprendre en tant que jeune peut s’avérer compliqué par manque de moyens financiers, par manque de réseau et pour bien d’autres raisons.

Si c’est votre cas et que vous avez du mal à lancer un projet d’entreprise en tant que jeune, sachez qu’il existe des dispositifs d’aides mis en place afin de vous soutenir dans votre projet entrepreneurial.

Les aides pour les jeunes entrepreneurs sont des dispositifs pouvant prendre plusieurs formes. Cela peut être l’octroi d’un certain statut. Ils peuvent consister en une exonération de charges, en des dispositifs de prêt ou en l’octroi de primes. Voici les principaux dispositifs qui existent en France.

L’octroi du statut d’étudiant-entrepreneur

Ce statut concerne les étudiants qui ont pour vocation de se lancer dans un projet de création d’entreprise. Vous pouvez y prétendre si vous êtes âgé de moins de 28 ans.

L’obtention du statut d’étudiant-entrepreneur permet d’être aidé dans différents processus :

  • vous bénéficiez d’une aide pour la recherche de financements
  • vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé dans la création de votre projet
  • vous conservez votre statut social d’étudiant durant la première année de création d’entreprise
  • vous avez accès à un espace de coworking d’un pôle « PEPITE »
  • vous avez la possibilité de signer un CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise)

Le CAPE est un contrat qui énonce qu’une société ou une association s’engage à vous soutenir durant la phase préparatoire de votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

L’octroi du statut de jeune entreprise universitaire

Voici un autre statut destiné à encourager la création d’entreprise par les jeunes étudiants. La spécificité de ce statut est qu’il permet aussi aux chercheurs ou autres personnes effectuant des travaux de recherche dans un établissement d’enseignement supérieur d’en bénéficier.

Le statut de jeune entreprise universitaire permet de bénéficier d’exonérations telles que :

  • exonération d’impôts sur les bénéfices (100 % la première année et 50 % la deuxième année)
  • exonération de taxe foncière et de contribution foncière des entreprises pendant 7 ans maximum : cette exonération s’effectue sur décision des collectivités locales
  • exonération de cotisations sociales sur la rémunération des intervenants dans le projet de recherche (chercheurs, techniciens, juristes, gestionnaire ou mandataires sociaux par exemple)

Le dispositif « Je deviens entrepreneur » de l’ADIE

L’ADIE est l’association pour le droit à l’initiative économique. Elle propose un programme de formation et d’accompagnement à la création d’entreprise.

Le programme « Je deviens entrepreneur« , venant remplacer l’ancien programme « Créa Jeunes », a pour objectif de faire bénéficier à toute personne ayant un projet de création d’entreprise, d’une formation pour devenir un entrepreneur aguerri.

Le programme se compose de 35 h d’ateliers, réparties sur une à deux semaines. Chaque atelier rassemble 10 entrepreneurs au maximum. Le programme se compose d’ateliers pour apprendre à faire une étude de marché, évaluer un chiffre d’affaires prévisionnel, choisir votre statut juridique, développer un réseau et trouver vos premiers clients.

Les formations ont lieu toute l’année, sont prises en charge à 100 % par l’ADIE, l’Etat et les collectivités, et sont réalisables dans 17 régions en métropole et dans les territoires d’outremer. Rendez vous sur le site dédié au programme afin de savoir dans quelle ville est-ce réalisable et comment contacter l’ADIE pour faire votre demande.

L’ADIE propose aussi des solutions de financements telles que des prêts à taux zéro (en complément d’un microcrédit) pour financer la création et le développement de votre entreprise. Les plans de financement proposés peuvent atteindre 10 000 €.

Le dispositif « Cap jeunes » de France Active

L’organisme France Active a mis en place ce dispositif afin de répondre au manque de ressources financières des jeunes et au manque d’accompagnement dans leur projet d’entreprenariat.

Ce dispositif est destiné aux jeunes de moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, ayant des ressources financières limitées, et un plan de financement inférieur à 50 000 €.

En plus de l’accompagnement personnalisé, vous pouvez bénéficier d’une prime de démarrage d’activité de 2000 €. Ce financement est obligatoirement couplé à un prêt bancaire. France Active se porte aussi garant de votre prêt bancaire.

L’Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprises (L’ACRE)

Ce dispositif est accessible à tous les créateurs et repreneurs d’entreprise. Il consiste principalement en une exonération totale des charges sociales pour la première année de création d’entreprise.

Les créateurs et repreneurs d’entreprise n’ont plus de demande spécifique à effectuer. Ils en bénéficient directement. En revanche, pour les micro-entrepreneurs, il y a un formulaire de demande à déposer, au plus tard 45 jours après le dépôt de la déclaration de création ou de reprise d’entreprise.

Les concours pour jeunes entrepreneurs

L’autre opportunité de bénéficier d’aides en tant que jeune entrepreneur est de participer aux concours mis en place tout au long de l’année. Ces concours sont organisés par des institutions, associations, écoles ou acteurs du monde de l’entrepreneuriat. Ils ont pour but de récompenser les meilleures idées de projet d’entreprise par des bourses, des accompagnements et des formations.

Par exemple, le prix Moovjee, est ouvert aux jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 30 ans, quel que soit leur parcours de formation ou le secteur d’activité dans lequel ils souhaitent évoluer. Il en existe d’autres tels que le prix « PEPITE« , le « Petit Poucet » ou « Graine de Boss« .

Pour conclure, si vous êtes un jeune entrepreneur, il existe de nombreux dispositifs d’aides et d’accompagnement mis en place pour simplifier votre projet de création ou de reprise d’entreprise. Que ce soit par le biais d’une aide financière, logistique ou morale, il est toujours important de se sentir soutenu dans un projet, d’autant plus dans un projet entrepreneurial.

Manon

Responsable marketing digital, Manon aide les clients de son agence à gagner en visibilité sur le web et à booster leurs revenus, en attirant et en transformant un maximum de clients potentiels. Hormis la conception de stratégies marketing, elle effectue des veilles stratégiques, réalise des suivis d’opérations marketing, conçoit de nouveaux services et anime les équipes des entreprises clientes.