Services

Définition et analyse du compte de résultat

Par Anthony , le 21 juillet 2021 — 7 minutes de lecture
Compte de résultat

Le monde des affaires est régi par une multitude de règles et techniques. Pour se démarquer dans ce secteur où la concurrence est souvent rude, il faut savoir mettre toutes les chances de son côté. Par conséquent, afin d’optimiser la gestion de sa société, un entrepreneur se doit alors de connaître les principales méthodes auxquelles recourir. L’analyse du compte de résultat figure parmi ces techniques incontournables pour l’amélioration des performances d’une entreprise. Cet article vous en dira plus sur ce qu’est un compte résultat et à quoi se référer pour l’analyser.

Qu’est-ce que le compte de résultat ?

Pour mieux comprendre ce qu’est un compte résultat, il est nécessaire de mettre l’accent sur les principales facettes qui le caractérisent.

Définition et utilité du compte de résultat

Le compte de résultat fait partie des éléments primordiaux dont dépend la bonne gestion d‘une entreprise. Il s’agit d’un diagnostic destiné à donner une présentation claire et limpide de l’état financier des sociétés. Le principe du compte de résultat est d’effectuer une analyse approfondie durant la période de l’exercice comptable, afin d’identifier le taux de bénéfice ou le taux de perte de l’entreprise.

Dans le monde des affaires, l’utilité du compte de résultat se fait ressentir de façon flagrante, et dans bien des domaines. Ce document comptable permettra avant tout d’appâter les investisseurs potentiels. En effet, le taux de bénéfice ou de perte sera l’un des facteurs déterminants qui amèneront les financeurs à soutenir l’activité d’une entreprise avec leur argent.

Le deuxième avantage de l’exploitation du compte de résultat est que ce document comptable permettra au chef d’entreprise de prendre connaissance des dépenses effectuées au sein de la société. En examinant ainsi les éléments liés aux comptes, l’entrepreneur pourra être informé des charges financières prédominantes dans la société. Ainsi, il saura avec exactitude comment répartir l’argent gagné en fonction de l’importance des obligations.

Le compte de résultat est également le document qui sert de référence à la détermination du chiffre d’affaires de l’entreprise. Ces données financières, couplées au résultat d’exploitation, définiront le taux de rentabilité de la société. Les calculs annuels effectués pour aboutir au compte de résultat sont aussi très importants dans le cas où l’entreprise devra être léguée à un repreneur.

Bilan comptable et compte de résultat : comment les distinguer ?

En tant qu’entrepreneur, il est capital de savoir différencier bilan et compte du résultat. Même si les deux possèdent de fortes ressemblances, il existe quelques spécificités qui viennent les particulariser. Pendant que le bilan tient compte de l’ensemble du patrimoine de l’entreprise, le compte de résultat quant à lui se concentre sur l’année précédente.

Le bilan intervient notamment à l’étape de la clôture d’un exercice. Cependant, il peut aussi être utilisé à des périodes aléatoires. Dans l’un ou l’autre des cas, bilan et compte de résultat sont tous deux capitaux pour la bonne marche des affaires menées par une entreprise. Il est alors possible d’affirmer que ces deux éléments se complètent.

Définition du compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel est une variante du compte de résultat. Comme l’indique son appellation, le compte de résultat prévisionnel consiste à deviner, en quelque sorte, le compte de résultat proprement dit. Il se base notamment sur les taxes et impôts ainsi que sur les charges d’exploitation et charges financières afin de prévoir le chiffre d’affaires potentiel de l’entreprise.

Quand le calcul est bien effectué, le compte de résultat donne généralement une approximation d’une précision hors pair. Ces données seront très utiles à la rédaction du business plan et serviront de repère à la création de l’entreprise.

Comment effectuer l’analyse du compte de résultat ?

L’analyse du compte de résultat d’une entreprise n’est pas à prendre la légère. Pour y arriver, il faut passer par des étapes précises et prendre en compte certains points fondamentaux.

Faire recours aux services d’un professionnel

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, le calcul d’un compte de résultat nécessite un savoir-faire exceptionnel. Pour espérer analyser ces audits annuels de façon appropriée, vous devez avoir une base solide en gestion comptable et financière. Si vous ne disposez pas des compétences requises, il est préférable de vous faire aider par un expert-comptable.

Pour trouver un professionnel fiable et qualifié à qui confier le compte résultat de votre entreprise, vous pourrez effectuer des recherches en ligne. Internet vous donnera accès à toute une flopée d’experts-comptables adaptés à votre projet.

Tenir compte du résultat d’exploitation

Pour effectuer l’analyse du compte de résultat, il vous faudra vous baser sur certains éléments spécifiques. Parmi ces derniers, le résultat d’exploitation occupe une place vitale. Il permet notamment de déterminer le taux de rentabilité obtenu suite à l’activité menée par l’entreprise. Ce pourcentage englobe les ventes de produits, les performances financières, ou généralement l’aboutissement aux objectifs visés par le business plan.

Si le chiffre obtenu comme résultat d’exploitation s’avère négatif, alors cela voudrait dire que l’entreprise a essuyé une perte. L’argent gagné par la société ne couvre donc pas le montant dépensé pour la prestation des services ainsi que pour la production ou l’acquisition des produits vendus.

Faire attention aux éléments affiliés aux charges exceptionnelles

Force est de constater que la charge exceptionnelle peut grandement influencer le résultat de l’exercice. Un élément ou produit à caractère exceptionnel qui figure pourtant dans l’exploitation courante de l’entreprise est donc susceptible de causer un résultat d’exercice erroné.

Par conséquent, pour effectuer une parfaite analyse du compte de résultat, vous devrez préalablement examiner les produits à caractère exceptionnel. Le but de cette opération est de s’assurer que ces éléments ne sont effectivement pas rattachés à l’exploitation courante de la société.

Joindre l’analyse sectorielle

Pour étudier une entreprise, il faut examiner les performances de cette dernière, mais également les comparer aux performances réalisées par les entreprises rivales. C’est là qu’intervient l’analyse sectorielle. Il s’agit d’un procédé qui permet de déterminer les caractéristiques économiques et financières d’un secteur d’activité.

Les données recueillies serviront alors de guide pour comparer le taux de rentabilité d’une entreprise à celui d’autres entreprises exerçant dans le même secteur d’activité. En combinant, l’analyse du compte de résultat à l’analyse sectorielle, vous aboutissez alors à une étude beaucoup plus détaillée et précise.

Anthony

Entrepreneur dans l’âme, Anthony accompagne les startups dans le lancement de leur activité. Il se charge entre autres de l’étude de faisabilité économique et commerciale des projets de ses clients, de la formalisation de leur business model et de la recherche de financement. Il met également en œuvre toutes les solutions nécessaires pour protéger le concept et les intérêts des jeunes pousses.