Tout savoir sur l’investissement immobilier en LMNP

Tout savoir sur l’investissement immobilier en LMNP

La location meublée non professionnelle est un régime axé sur la location en meublé. Il s’agit d’une forme de gestion du patrimoine immobilier qui fait profiter d’un régime fiscal intéressant. Son principe est de louer des locaux meublés que le locataire peut habiter directement. Un bien proposé à la location dans le cadre d’un investissement LMNP doit être entièrement équipé de plusieurs éléments comme des ustensiles de cuisine, des meubles de rangement, du chauffage et des tables et chaises. Grâce à ce dispositif, le réseau d’infrastructures d’accueil de personnes âgées, qu’elles soient dépendantes ou non, est en développement. Il en est de même pour les résidences qui reçoivent les étudiants et celles réservées aux touristes.

Conditions à remplir pour bénéficier du statut LMNP

Avant de bénéficier du statut LMNP, vous devez remplir absolument un certain nombre de conditions. L’une des plus importantes est le type de bien concerné par le dispositif. À ce propos, sachez que le principe de base est de mettre en location un logement meublé qui doit servir d’usage d’habitation au profit des personnes âgées, des touristes ou des étudiants. La mise à location doit être faite au titre d’un bail commercial. Aussi, il est exigé que le bien soit parfaitement équipé de sorte à y assurer une vie décente. Notez cependant que dans certaines communes et agglomérations, il n’est pas permis qu’un logement auparavant nu soit transformé en meublé juste pour bénéficier des avantages du statut LMNP. Au préalable, il est impératif d’avoir l’autorisation du préfet ou de l’autorité administrative qui a reçu une délégation, après avis du maire.

Par ailleurs, si vous prétendez au statut LMNP, vous ne devez pas être inscrit au titre de cette activité au registre du commerce et des sociétés (RCS). En outre, la loi demande à ce que vous soyez à même de retirer de cette activité un montant de recette annuelle inférieur ou égal à 23 000 € et qui représente moins de 50 % de votre revenu global. Si vous trouvez ce parcours un peu fastidieux, il serait mieux de confier cette tâche à un expert comptable des LMNP, LMP ou fonciers.

Le statut LMNP pour qui ?

Ce dispositif s’adresse à tout particulier désireux de se constituer un patrimoine qui lui permet de percevoir des revenus sous forme de loyers. Ce dernier doit se porter acquéreur d’un appartement meublé mis en location en tant que résidence de services, résidence de tourisme ou résidence étudiante.

Point des avantages fiscaux

Si le statut LMNP intéresse beaucoup d’investisseurs, c’est en partie à cause de ses principaux avantages fiscaux. Lors de la mise en location du bien, vous pouvez décider de déclarer vos revenus locatifs sous le régime des bénéfices commerciaux (BIC). À ce niveau, deux options se présentent à vous. Vous avez la possibilité d’opter pour le « micro-BIC » qui vous fera bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % de vos revenus bruts perçus. Mais il faudrait que ces revenus soient inférieurs à 33 100 €. Cet abattement forfaitaire est la bienvenue pour couvrir les charges liées à votre activité. La deuxième option est le choix du régime réel, et ce, pour une période de 3 ans renouvelable.

Lors de la signature de votre contrat, vous pouvez choisir d’amortir votre investissement grâce au déficit foncier ou en bénéficiant d’une réduction d’impôts en mettant à profit le dispositif Censi-Bouvard.