Management du sport: gestion de l’après carrière et reconversion

carrière

Les sportifs professionnels ont dédié une partie de leur vie au sport. Cette carrière souvent entamée très jeune est aussi souvent plus courte que celle d’un salarié lambda. Il est donc essentiel pour le sportif professionnel de préparer son avenir professionnel en envisageant une reconversion.

Il est temps de prendre votre destin en main

Sportifs professionnels, stop aux idées reçues : Une carrière sportive est comparable à un CDD plus ou moins long, mais qui n’est pas renouvelable éternellement. Lorsque l’on parle de sport et de finance, la plupart des gens pensent immédiatement aux salaires mirobolants de certains footballeurs.

Cependant, il faut bien garder à l’esprit que sur l’ensemble des licenciés de la Fédération de football, seule une infime partie atteindra le haut du panier. D’une manière plus générale, le niveau de vie des sportifs professionnels est bien souvent surestimé.

En effet, beaucoup de sportifs français vivent avec très peu de moyens financiers (moins de 500 € / mois). Ils sont parfois en grande difficulté, alors qu’ils sont supposés être soutenus par une fédération, avoir des sponsors, alors imaginez quand leur carrière se termine.

Les fédérations délégataires ont pour obligation de proposer aux sportifs professionnels un plan d’excellence sportive (PES). Il vise à permettre aux athlètes de haut niveau de gérer au mieux la carrière sportive sans pour autant négliger l’aspect professionnel et études.

Bien préparer sa reconversion professionnelle

Il va de soi que si le sportif, en même temps que sa carrière, se forme, a un emploi, passe des concours, il lui sera plus facile de préparer sa reconversion. Pour que la reconversion d’un sportif professionnel se passe dans les meilleures conditions, il est indispensable qu’elle soit bien préparée.

Le monde du travail et de la formation est dur. Il faut apprendre à le connaître pour mieux l’aborder. Même si les entraînements et les compétitions sont le travail du sportif professionnel, il n’est pas formé au monde du travail “classique”. Mais quand la fin de carrière se profile, ils peuvent être complètement perdus.

Ce sentiment est souvent accompagné de nombreuses questions

  • Que vais-je faire maintenant ?
  • Est-ce que je peux encore me former ?
  • Est-ce le bon choix ?

C’est un véritable deuil que le sportif professionnel doit réaliser pour se concentrer sur un nouvel avenir. Le travail à faire sur soi est important mais est pourtant la clé de départ d’une nouvelle vie. Il est nécessaire que le sportif puisse faire le bilan de sa carrière.

Comprendre pourquoi il a choisi ce sport, comment il en est arrivé là pour ensuite prendre conscience qu’il est capable de trouver et faire d’autres choses intéressantes pour lui.

De même, les psychologues du sport avancent qu’il est plus facile de penser à sa reconversion quand on est jeune que quand on a 30 ans.

Pour en savoir plus : De nombreux témoignages de sportifs (forum international du Sport de limoges) https://www.lesdefisdusport.org/accompagnement

Particularité chez les femmes https://www.womensports.fr/reconversion-des-sportives-fait-quoi-apres/

Crée à l’initiative du groupe Adecco Issu d’un think tank collaboratif, l’observatoire des hommes et des organisation LAB’HO, nous propose à travers ce document d’une soixante de pages un excellent point de vue sur la reconversion du sportif, à lire absolument https://www.groupe-adecco.fr/wp-content/uploads/2017/05/Sportifs-haut-niveau-apres.pdf

La problématique de votre reconversion est un passage obligé Vous ne m’avez pas attendu pour mettre en place des solutions pouvant répondre aux 17 points essentiels liés à votre activité.

Téléchargez votre guide http://sportinfinance.com/fr/17-points-du-sportif-professionnel/

Vidéos :

La petite mort des sportifs:

 

« Les facteurs clés du sport de haut niveau » David Laroche interview Norbert Krantz, conseillé auprès de sportifs de haut niveau et autodidacte

 

“Second Chance – Reportage FFFusa – Canal+ – Grand Format” l’expatriation pour une seconde chance