Services

Bilan comptable : définition et interprétation

Par Manon , le 10 juillet 2021 — 6 minutes de lecture
Bilan comptable

Le bilan comptable constitue un facteur indispensable à toute entreprise qui se veut efficace et productive. Il convient donc de le comprendre et de savoir l’analyser afin de l’exploiter convenablement. Qu’est-ce qu’un bilan comptable ? Comment interpréter le bilan comptable d’une entreprise ? Voici les réponses à ces questions.

Bilan comptable : définition

Dans le domaine de la comptabilité, le bilan comptable est un document que l’on qualifie d’état de synthèse. Ce document représente un tableau qui résume d’une part tous les moyens de production d’une société, et d’autre part l’ensemble des moyens financiers dont elle dispose. Intrinsèquement liée aux comptes annuels d’une entreprise, le bilan comptable fournit à un instant T une photographie du patrimoine de l’entreprise.

Dans le tableau représentant le bilan comptable, on retrouve :

  • les actifs dans la partie de gauche : les actifs constituent tout ce que l’entreprise possède (immobilisation, stocks, trésorerie, créances clients, etc.) ;
  • les passifs dans la partie de droite : les passifs représentent toutes les ressources dont dispose la société et qui appartiennent aux tiers (capitaux propres, des fiscales et sociales, dettes fournisseurs, dettes financières, etc.). Qu’importe le temps que cela prendra, toutes ces ressources devront être restituées.

Le bilan comptable est établi à la clôture de chaque exercice social ou d’un bilan intermédiaire toujours en exercice. Il regroupe également les comptes du plan comptable de l’entreprise à partir de la classe 1 jusqu’à la classe 5.

Quelles sont les informations contenues dans le bilan comptable ?

Comme mentionné précédemment, le bilan comptable est constitué de deux parties. Nous avons donc l’actif à gauche et le passif à droite. Le bilan comptable doit toujours être équilibré afin que le total de l’actif soit équivalent au total du passif.

Les principaux éléments contenus dans l’actif du bilan comptable

La partie gauche du tableau représentant l’actif comporte deux parties : l’actif immobilisé qui se trouve en haut et l’actif circulant en bas suivi des comptes de régularisation.

L’actif immobilisé

L’actif immobilisé comprend les biens dont dispose la société. Ces biens sont destinés à une exploitation durable. Ils sont également connus sous l’appellation « immobilisations ». Les immobilisations sont divisées en trois catégories à savoir :

  • les immobilisations incorporelles: les fonds de commerce, les logiciels, les sites internet… ;
  • les immobilisations corporelles: les immeubles, les véhicules, les matériels… ;
  • les immobilisations financières: les titres de participation dans d’autres sociétés, les cautions et bien d’autres éléments.

Chacun des actifs immobilisés du bilan comptable contient les éléments suivants :

  • la somme des amortisseurs et dépréciations ;
  • la valeur d’origine de l’immobilisation ;
  • la valeur nette de l’immobilisation à la date de la construction du bilan.

Ainsi se résument les informations en rapport avec l’actif immobilisé.

L’actif circulant

Pour ce qui est de l’actif circulant, il est composé de tous les éléments dont dispose l’entreprise et qui sont destinés à une transformation rapide en liquidité. Ces éléments sont entre autres les créances clients, les disponibilités en banque et en caisse, etc.

Les comptes de régularisation

Les comptes de régularisation se retrouvent en bas du bilan comptable. Ces comptes renvoient aux régularisations réalisées lors de la clôture de l’exercice et augmentent le résultat au niveau du tableau.

Les principaux éléments relatifs au passif du bilan comptable

En droite du bilan, le passif est composé de trois parties. Il s’agit notamment des capitaux propres, des provisions pour risques et charges et les dettes et pour finir, des comptes de régularisation.

Les capitaux propres

Essentiellement, les capitaux propres englobent les apports en capital social (apport à la création, augmentation de capital, etc.). Ils contiennent également les apports de l’exploitant dans la situation d’une entreprise individuelle, le résultat de l’exercice et les réserves amassées.

Les provisions pour risques et charges

Ces éléments renvoient à la valeur des risques auxquels l’entreprise fait face.

Les dettes

Les dettes représentent également un des éléments contenus dans le passif du bilan. Il s’agit principalement de la totalité des dettes de l’entreprise à la date de clôture. Ces dettes peuvent être subdivisées en plusieurs catégories. Ainsi, nous avons :

  • les dettes financières ;
  • les dettes fournisseurs ;
  • les dettes fiscales ;
  • les dettes sociales.

Il est recommandé de savoir identifier les dettes à long terme et les dettes à court terme. Cela participe à une meilleure gestion de la comptabilité de l’entreprise.

Les comptes de régularisation

Les comptes de régularisation font aussi partie du passif du bilan comptable. Ces comptes comprennent les régularisations réalisées lors de la clôture de l’exercice. Ils viennent diminuer le résultat.

Comment bien analyser un bilan comptable ?

Pour exploiter convenablement le bilan comptable, il est important de savoir comment l’analyser. Il en va de l’intérêt de votre activité.

Faire appel à un expert

Il n’est généralement pas facile de pouvoir bien lire le bilan comptable d’une entreprise. Par conséquent, si vous éprouvez des difficultés à analyser le bien comptable de votre entreprise, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un expert-comptable. Ce dernier dispose de l’expérience et de toute l’expertise requises pour assurer une bonne gestion de votre comptabilité.

Réaliser une approche globale du bilan comptable

Avant de démarrer l’analyse de chaque ligne du bilan, une observation globale du tableau s’impose. Pour ce qui concerne les actifs, il faut prendre la peine d’observer les éléments suivant :

  • l’actif immobilisé ;
  • les stocks de la société ;
  • les créances de l’entreprise ;
  • la trésorerie.

Au niveau du bilan passif, vous devez analyser :

  • les capitaux propres ;
  • les provisions pour risques et charges ;
  • les dettes.

Des deux côtés du bilan (actif et passif), on retrouve les comptes de régularisations. Ces derniers sont constitués des montants exclusivement comptables. Une vue panoramique de ces différents éléments favorise une meilleure appréciation du patrimoine de la société.

Les rations et indicateurs financiers en rapport avec le bilan comptable

Pour faciliter l’analyse de votre bilan comptable, vous pouvez utiliser les indicateurs et les ratios. A cet effet, deux principaux indicateurs financiers se basent sur le bilan comptable. Il s’agit des fonds de roulement (FR), du besoin en fonds de roulement (BFR) et plusieurs autres ratios. Les fonds de roulement représentent la différence entre les ressources stables de la société (apport capital, emprunts…) et son actif immobilisé.

Le besoin en fonds de roulement quant à lui constitue le décalage qui existe entre les encaissements et les décaissements sur les éléments à court terme. La comptabilité occupe une place importante dans toutes les entreprises. Il est donc essentiel de garantir une bonne gestion de votre bilan comptable afin de booster votre activité.

Manon

Responsable marketing digital, Manon aide les clients de son agence à gagner en visibilité sur le web et à booster leurs revenus, en attirant et en transformant un maximum de clients potentiels. Hormis la conception de stratégies marketing, elle effectue des veilles stratégiques, réalise des suivis d’opérations marketing, conçoit de nouveaux services et anime les équipes des entreprises clientes.