Services

Le cabinet d’expert comptable dans l’entreprise

Par Manon , le 17 mars 2021 — 5 minutes de lecture

L’expert-comptable occupe une place fondamentale dans le secteur de l’entrepreneuriat. Ce professionnel des comptes est le plus apte à accompagner les entreprises dans de multiples domaines : reprise d’entreprise, création d’entreprise, etc. Les fonctions du comptable sont telles que toutes les entreprises se voient dans la nécessité de disposer d’un cabinet d’expert-comptable. Quelles sont donc les exigences liées à ce poste ? Nous vous le disons à travers cet article.

Le métier de l’expert-comptable : ce qu’il faut savoir

Le métier d’expert-comptable est intrinsèquement lié à la problématique des entreprises. Le professionnel de la comptabilité intervient dans toutes les phases du développement d’une entreprise. Pour commencer, l’expert-comptable reste aux côtés du chef de projet ou du dirigeant afin de l’assister et de lui procurer le conseil approprié à la création de sa société.

Ensuite, si l’entreprise obtient son immatriculation auprès du Registre du Commerce et des Sociétés, l’expert-comptable se charge exclusivement de donner les conseils visant la pérennité de l’entreprise. Il s’occupe également de mettre en exergue :

  • les aspects économiques,
  • les aspects juridiques,
  • et le côté financier de l’entreprise.

Ainsi se résume le métier de l’expert-comptable.

Quelles sont les missions de l’expert-comptable

Les missions de l’expert-comptable sont multiples et variées. Celles-ci s’inscrivent dans les différentes phases de la vie de l’entreprise.

Mission comptable

Le rôle principal de l’expert-comptable reste la comptabilité de l’entreprise. Il doit tenir, centraliser et arrêter les comptes d’une entreprise. Sa mission est d’établir un bilan en fin d’exercice. Ce bilan peut être mensuel ou annuel. Mais, la mission comptable ne s’achève pas là. L’expert-comptable doit également prodiguer des conseils et apporter son aide grâce à des outils de pilotage d’activités.

Un expert-comptable qualifié donne les directives à suivre pour une meilleure gestion du budget de l’entreprise.

Missions fiscales

La véritable mission fiscale du professionnel de la comptabilité consiste à établir la liasse fiscale. Cette dernière s’effectue après la préparation du bilan comptable et du compte résultat. Elle est ensuite transmise aux services des impôts dans le but de déterminer la somme de l’impôt dû par l’entreprise. L’expert-comptable joue également un rôle de fin conseillé sur les meilleures démarches fiscales à mettre en œuvre pour ses clients.

Au niveau déclaratif, l’aide et l’expertise de ce spécialiste sont indispensables, car celui-ci exécute également plusieurs formalités telles que : les déclarations de TVA et autres taxes.  L’expert-comptable conseille son client sur les erreurs à ne pas commettre afin de disposer d’une organisation de travail optimale en cas de contrôle fiscal.

Missions sociales

Les déclarations sociales suivies du traitement de la paie représentent des éléments cruciaux pour le bon développement d’une activité. Une entreprise a la possibilité de sous-traiter l’exclusivité de ses déclarations à un cabinet d’expertise comptable. Ce dernier se chargera de remplir la totalité des formulaires et de calculer des montants des charges qu’il faudra verser à l’URSSAF ainsi qu’aux autres organismes sociaux.

En s’occupant de cette tâche, l’expert-comptable retire un grand poids aux entreprises. Son intervention est quasiment indispensable.

Mission d’audit

La mission d’audit est similaire à celle effectuée par un commissaire des comptes. Le recours à la mission ponctuelle d’audit permet d’attester de l’état des comptes d’une entreprise. La demande d’audit peut provenir de la société elle-même ou d’un tiers. Cette mission de l’expert-comptable met en exergue la situation financière de votre entreprise et celle de son patrimoine.

Quelles sont les obligations de l’expert-comptable ?

Afin de mener des travaux d’expertise comptable dans les entreprises en France, le professionnel devra être de nationalité française. À défaut d’être un Français, il faut qu’il soit issu d’un pays membre de l’Union européenne ou qu’il fasse partie de l’Espace économique européen. Il doit également disposer d’un diplôme d’expertise comptable ou DEC qui doit être justifié d’une certification d’assurance responsabilité civile.

Le professionnel sera dans l’incapacité d’exercer son métier s’il n’est pas inscrit dans l’annuaire destiné aux experts-comptables. Pour que cette inscription soit valide, il convient de: :

  • jouir pleinement de ses droits civiques ;
  • de n’avoir subi aucune condamnation criminelle de nature à ternir son honorabilité ;
  • présenter des garanties de moralité suffisante.

L’inscription à l’Ordre des experts-comptables n’est pas une obligation si la société qui fait appel à ses services en tant que salarié est déjà membre de l’Ordre. Le spécialiste de la comptabilité ne doit en aucun cas faire objet d’une interdiction de gestion et d’administration de société.

L’expert-comptable est responsable sur plusieurs plans à savoir :

  • le plan pénal,
  • le plan civil,
  • et le plan disciplinaire.

Sur le plan civil, sa responsabilité est engagée à l’égard de ses clients. En cas de fautes ou de négligences dans l’exercice de sa fonction, il devra subir toutes les conséquences en rapport avec ses actes. D’un point de vue pénal, il peut être tenu responsable d’infraction, d’inobservation des normes, etc. Pour ce qui concerne le plan disciplinaire, un expert-comptable a le devoir de respecter les règles déontologiques d’indépendance, de probité et de discrétion. Le rôle de l’expert est alors bien plus complexe qu’il en a l’air.

L’importance d’un expert-comptable dans une entreprise n’est plus à prouver. Il représente un allié parfait pour toute société qui aspire à un développement optimal.

Manon

Responsable marketing digital, Manon aide les clients de son agence à gagner en visibilité sur le web et à booster leurs revenus, en attirant et en transformant un maximum de clients potentiels. Hormis la conception de stratégies marketing, elle effectue des veilles stratégiques, réalise des suivis d’opérations marketing, conçoit de nouveaux services et anime les équipes des entreprises clientes.