Services

Numéros SIRET et SIREN : C’est quoi ? Quelles sont les démarches d’obtention ?

Par Anthony , le 2 juillet 2021 — 5 minutes de lecture
siren et siret

Toutes les entreprises possèdent deux numéros d’identification. Dans un premier temps, nous avons le numéro SIREN qui permet d’identifier une entreprise au niveau national. Ensuite, il y a le numéro SIRET qui permet l’identification géographique de tous les établissements de l’entreprise. Ces deux numéros sont indispensables au bon déroulement des activités de toutes sociétés. Quelle est la définition des numéros SIREN et SIRET ? Comment obtenir ces deux numéros ? Les réponses à ces questions dans cet article.

Numéro SIREN : définition

Le numéro SIREN (système d’identification du répertoire des entreprises) incarne l’identifiant d’une entreprise. Attribué par l’INSEE, le SIREN est composé d’une suite aléatoire de 9 chiffres. Ce numéro permet d’avoir accès à toutes les informations à la fois juridiques et financières propres à une entreprise. Par ailleurs, le SIREN est attribué à vie. Il est toutefois possible de le supprimer selon certaines conditions à savoir :

  • un décès ;
  • une cessation d’activité (pour une personne physique) ;
  • une liquidation (pour une personne morale).

Le numéro doit apparaître sur la feuille de paie des salariés ainsi que sur plusieurs autres courriers et documents administratifs. Il contribue automatiquement à l’inscription d’une société sur le répertoire SIRENE. Le SIRENE a pour mission de recenser l’identité de toutes les entreprises établies en France peu importe leur statut juridique. Le numéro SIREN contribue également à la composition d’autres numéros d’identification de l’entreprise :

  • le numéro SIRET ;
  • le numéro RCS ;
  • le numéro RM ;
  • le numéro TVA intra-communautaire.

Si l’entreprise subit une modification ou des changements en rapport avec son activité principale, l’entrepreneur devra déclarer chaque changement au CFE.

Numéro SIRET : définition

Pour ce qui concerne le numéro SIRET (système d’identification du répertoire des établissements), il permet d’identifier géographiquement le siège social de chaque entreprise et chacun de ses établissements. Autrement dit, le numéro SIRET sert à identifier le lieu où se trouve un ou les établissements d’une entreprise. Par conséquent, si l’activité exercée par l’entreprise se réalise dans plusieurs locaux, il sera attribué un numéro SIRET différent à chacun de ces locaux.

Le numéro SIRET est composé de 14 chiffres. Il s’agit d’une combinaison entre le numéro SIREN (9 chiffres) et le numéro NIC (numéro de classement au classement) qui lui est composé de 5 chiffres. C’est le numéro NIC qui permet de définir l’emplacement des entreprises et qui détermine la différence entre le SIREN et le SIRET. Le NIC peut alors être changé à chaque fois que l’adresse du siège ou d’un établissement de l’entreprise change. Il est capital de déclarer ce changement au CFE (centre de formalités des entreprises). Ce dernier se charge alors d’attribuer un nouveau numéro SIRET à l’entreprise. Le numéro SIRET doit figurer sur la fiche de paie des salariés et sur les factures de l’entreprise.

En dehors des numéros SIREN et SIRET, il existe également le code APE (code d’activité principale) ou le code NAF qui sert d’identifiant pour l’activité principale de l’entreprise. Il permet également d’identifier l’établissement dans lequel l’entreprise exerce son activité.

Comment obtenir un numéro SIREN et un numéro SIRET pour votre entreprise ?

Les numéros SIREN et SIRET s’obtiennent lors de la création de l’entreprise. En tant qu’entrepreneur, vous devez savoir que les formalités et les démarches d’immatriculation permettant l’obtention d’un numéro SIREN et d’un numéro SIRET sont conditionnées par la forme juridique de votre entreprise (Entreprise individuelle, micro-entreprise, SAS, SARL, EURL, SASU, etc.). Pour obtenir votre numéro SIREN ou SIRET, vous n’aurez qu’à demander une immatriculation de votre entreprise auprès du CFE dont vous dépendez. Suite à l’inscription de votre auto-entreprise au RNE (répertoire national des entreprises), l’INSEE vous délivre sur une période de 15 jours un certificat d’inscription au répertoire SIRENE.

Ce certificat d’inscription contient à la fois le numéro SIREN et le numéro SIREN de votre entreprise. Passez le délai de 15 jours, si vous n’avez toujours aucune nouvelle suite à votre demande d’immatriculation, vous avez la possibilité de contacter l’INSEE. Par contre, il faut contacter le CFE si vous avez déclaré votre activité il y a plus d’un mois. En somme, il faut retenir que le SIREN et le SIRET sont indispensables au bon fonctionnement de tout projet d’entreprise.

Anthony

Entrepreneur dans l’âme, Anthony accompagne les startups dans le lancement de leur activité. Il se charge entre autres de l’étude de faisabilité économique et commerciale des projets de ses clients, de la formalisation de leur business model et de la recherche de financement. Il met également en œuvre toutes les solutions nécessaires pour protéger le concept et les intérêts des jeunes pousses.